Team Building

Team Building et QSE : un couple gagnant

Alban OSSART Accueil, Management, Système QSE Leave a Comment

Introduction sur le « Team-Building »

Le « Team Building » fut au départ décrypté comme un simple phénomène de mode managérial très certainement éphémère. Or on peut dire aujourd’hui que le « Team Building » a largement dépassé cette étiquette de phénomène éphémère pour devenir un outil reconnu, apprécié et utilisé par de nombreuses entreprises ou administrations pour renforcer la performance collective de leurs équipes et la motivation de leurs collaborateurs.

Le « Team Building » est devenu un outil de référence qui s’inscrit comme un levier d’amélioration continue et de performance dans le management au quotidien de l’équipe, dans la gestion des RH, de la relation client et même en QSE …

Qu’est ce que le « Team-Building » ?

Avez-vous observé de nouveaux entrants sur le marché du « Team-Building » qui sont arrivés avec leur manière bien à eux à transformer un savoir-faire parfois un peu lointain en prestation « Team-Building ». Je pense à certaines activités sportives qui se prévalent d’utiliser la pédagogie du « Team-Building » dans le cadre de leurs prestations. Même si on considère que la pratique d’un sport tel que le rafting (par exemple) favorise le travail collectif et la cohésion, je n’arrive pas réellement à y voir une dimension pédagogique. L’enseignements collectifs tirés de l’expérience lors de discussions après l’activité est souvent occultée.

Selon ses créateurs anglo-saxons, me « Team Building » est une pédagogie active et ludique, issue du concept de formation américain appelé l' »Experiential Learning ». Ce concept est basé sur l’alternance de plusieurs modes :

  • Action collective : Exercices ludiques de « Team-Building » en intérieur ou en extérieur : vous avez peut-être testé « le Carré magique » ou « Le Verre de Whisky » … mais avec modération :),
  • Evaluation-débriefings : Discussions collectives après les exercices afin d’en tirer des enseignements,
  • Application/transposition-Workshops : Ateliers de travail en petits groupes pour formaliser des plans d’actions, des résolutions…
  • Restitution créative finale : Spectacle créatif réalisé par l’équipe sur le vécu collectif, les impressions, les enseignements….

L’objectif est de mobiliser et de fortifier l’intelligence collective du groupe, au cours d’une réunion thématique ou d’un séminaire en général.

 Il existe de nombreuses manières de réaliser un « Team-Building » : en salle, en plein air, sur terre, sur l’eau ou dans les airs …

Il y a quelques temps, j’ai eu la chance de participer à un exercice appelé « La Copie Conforme ». Cet exercice d’équipe a pour objectif premier de faire reproduire aux participants une construction de blocs de couleurs (Lego) ou tout autre schéma, puzzle, superposition suivant des règles très précises. L’exercice auquel j’ai participé a duré une bonne heure environ et s’est conclu par un débriefing de 15-20 mn environ.

Nous étions 18 et avons été répartis en 3 groupes de travail de 6 participants :

  • 6 Observateurs : ils observe le modèle à reproduire. Ils sont réellement les seuls à voir le modèle original. Ils avaient la mission de rapporter aux Architectes des descriptions au sujet du modèle (transmission orale uniquement).
  • 6 Architectes : ils expliquent aux constructeurs ce qu’ils doivent faire ,
  • 6 Constructeurs : ils suivent les directives des architectes pour construire …

Au bout de l’heure de jeu, les Constructeurs nous avaient apporté le modèle original pour le comparer à la copie que nous avions réalisée.Plusieurs thèmes ont surgis lors du débriefing. Notamment ceux traitant de la communication dans les interfaces entre services, la pression du temps et les conditions de réussite d’un projet commun (planification, confiance…).

Les bénéfices, les atouts, les pré-requis et les limites du « Team-Building »

Si le « Team-Building » connaît un succès durable depuis ces dernières années, c’est qu’il offre de nombreux avantages tant pour les salariés que pour l’entreprise, son management, ses actionnaires…

Voici quelques uns de ses bénéfices :

  • Accessible et appropriable par tous les acteurs de l’équipe (collaborateurs, cadres, top managers…) et pour tous types d’organisation (administrations, PME, Grandes Groupes…),

  • Energie collective renforcée,

  • Financièrement très abordable pour tous les budgets (prestations à partir de 900 Euros…),

  • Optimisation de l’organisation de l’équipe (communication, décisions, rôles et planification…),

  • Dialogue constructif renforcé,

  • Vécu stimulant et commun positif,

  • Diminution du stress individuel,

  • Meilleure implication et reconnaissance des compétences/idées des collaborateurs,

  • Diminution des frictions sur les processus et les échanges,

  • Accroissement de la motivation, de la coopération et du partage (informations et compétences)…

Pourquoi ça marche ?

« Le Team-Building » est un outil performant et motivant qui :

  • Propose des situations nouvelles (sortir du cadre et prendre de la hauteur par rapport au quotidien…),

  • Assure un contexte sécurisant (confiance, écoute, respect…),

  • Concerne tous les niveaux de l’entreprise,

  • Propose des objectifs ambitieux d’amélioration tant sur le plan individuel que collectif,

  • Favorise une forme motivante (réveiller le désir d’apprendre, approche ludique) et s’appuie sur la dynamique de groupe…

Les pré requis importants ?

Pour que « le Team-Building » fonctionne et apporte un haut niveau de réponse aux enjeux des organisations, il est primordial d’observer plusieurs pré requis :

  • Volonté forte de la Direction et du Management de favoriser une amélioration continue, d’accroître la performance par la motivation intrinsèque des collaborateurs,

  • Considérer le Capital Humain comme un levier pour trouver des solutions concrètes d’amélioration,

  • Favoriser l’implication, la participation et le dialogue en interne,

  • Etre capable de remise en cause constructive…

Les limites du « Team-Building » ?

Le « Team-Building » n’est pas non plus pas l’outil « miracle » qui va résoudre de profonds problèmes liés au management, aux conflits profonds au sein de l’équipe, aux difficultés externes de l’entreprise…  Il convient donc de ne pas trop attendre non plus de cet outil qui est à la disposition du manager mais qui ne remplace pas l’action du manager !

 Quel avenir pour le Team-Building ?

Nous avons pu voir fleurir depuis quelques années des formations « e-learning » qui permettent aux stagiaires de suivre une formation à distance, à leur rythme, seuls et dont les tarifs défient généralement toute concurrence. Pourtant, j’ai encore une préférence pour les formations présentielles durant lesquelles les participants peuvent réellement interagir (la présence dans un même lieu de participants d’horizons différents reste pour moi un vecteur de communication, d’apprentissage et d’expérimentation inégalé à ce jour).

Par le passé, j’ai eu l’occasion de mener des formations que l’on appelle « Team Building » durant lesquelles, les participants sont acteurs d’une progression « Action-Retour d’expérience » qui augmente l’intérêt et l’efficacité de ce type de formations. Pour autant, j’apprécie également d’utiliser les outils multimédia et informatiques disponibles.

  Avez-vous eu l’occasion de tester des outils de réalité augmentée ou même d’immersion complète dans un environnement virtuel ? Le premier serait très bien dans une formation Team Building car il permettrait de créer des situations diverses et variées et de faire interagir les participants sans risque.

Pour ma part, J’apprécie les deux modalités de formation mais l’interaction directe entre participants reste ma préférence.

A bientôt sur EPSILON QSE.

Alban OSSART


Envie de plus d’articles, d’avis, de thèmes : continuez à nous rester fidèles !

Suivez-nous sur Epsilonqse-asso.ovh, Facebook, Linkedin, Viadeo et surtout …

ABONNEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER !

Vous les avez peut-être manqués … alors, ne perdez pas de temps et suivez nos cours de rattrapage :

Mes succès

Le succès est à votre portée, il suffit de suivre les conseils d’Epsilon QSE

Voici 7 erreurs que nous pourrions tous éviter . Savez-vous de quoi je parle ?

Lire la suite…

 

 

 

 

Connaissez-vous vraiment tous vos droits de congés payés ?

Connaissez-vous vraiment tous vos droits de congés payés ?

Qui n’a jamais été impatient de prendre des congés ? Ce temps de repos bien mérité qui nous permet de prendre soin de nous et de recharger nos batteries … Pourtant, êtes-vous sûrs de tout savoir et de bien faire les choses ? Suivez-nous au travers de 10 questions que vous vous êtes posées un jour ou que vous auriez dû vous poser …

Lire la suite…

 

 

 

 

COP 21: C'est maintenant

COP 21: C’est maintenant

Rappelez-vous : La COP 21 est la 21ème Conférence des Parties (COP) qui est axée autour des questions climatiques. Elle regroupe 196 Parties dont 195 Etats et l’Union Européenne qui est la représentante de ses 28 membres. Les COP ont lieu chaque année depuis 1995. Cette convention universelle, principal traité international sur le climat, reconnaît l’existence d’un changement climatique d’origine humaine et donne aux pays industrialisés le primat de la responsabilité pour lutter contre ce phénomène.

Lire la suite…

 

Je suis poli et vous ?

Je suis poli mais je me soigne

Pas inconnues en France, des pancartes de cafés ou restaurants conseillent aux clients d’être polis « bonjour, un café s’il vous plait ».  On y voit le prix d’un café dans un établissement en fonction du degré de politesse dans la formulation de la commande. Pour payer le tarif le moins cher, il faut donc saluer le serveur par un “bonjour”, avant d’effectuer sa requête avec le courtois “s’il vous plaît”.

Lire la suite…

 

 

La Qualité

La Qualité de nos jours

ISO 9001 : de 1987 à nos jours (3/3)

Qualité et informations ont toujours été liées : l’avènement de l’informatique et la montée en puissance de calcul des PC ont permis de traiter de plus en plus d’informations en un temps de moins en moins grand. La Qualité tire-t-elle vraiment partie de l’outil informatique ?

Lire la suite…
Alban OSSARTTeam Building et QSE : un couple gagnant

Laisser un commentaire