Epsilon QSE - Nouveau LOGO Officiel

PLUS LE TEMPS POUR LE QSE

Alban OSSART Accueil, Association, Développement personnel Leave a Comment

Notre monde évolue de plus en plus vite et les nouvelles technologies ont donné un très sérieux coup de boost dans ce sens : ordinateurs de plus en plus puissants, hyper-connectivité, rapidité des échanges sms, mails, forums et un monde qui est toujours plus avide de rapidité, de contenus et d’informations.

NOUS VOULONS PLUS ET PLUS VITE

Nos Entreprises ont également suivi cette tendance en multipliant les logiciels, les interfaces, les besoins de reportings à outrance et en exacerbant de plus en plus le désir d’être meilleurs que leurs concurrents : plus de clients, plus de chiffre d’affaires, plus de marge, plus de résultat net … plus de tout et surtout plus vite.

Y TROUVONS-NOUS NOTRE PLACE ?

Dans ce cycle de « prospection-vente-facturation » qui fait vivre nos entreprises, vous aurez remarqué que le QSE y trouve difficilement sa place. La raison vient du fait que le QSE impose des règles de fonctionnement (procédures, instructions), un cadre, un suivi et pour les plus avancés : une culture QSE. Tous ces éléments prennent du temps et sont difficilement monnayables directement … Ce temps est-il alors un « TEMPS MASQUE », un « TEMPS PERDU » ou un « TEMPS GÂCHE » ? Selon les interlocuteurs que vous aurez, et selon leur sensibilité à la chose, vous pourrez avoir des réponses toutes aussi différentes que « ça ne sert à rien, le QSE n’a jamais rapporté d’argent » ou « je  n’ai pas le temps pour ces conneries, j’ai un métier, moi ! » ou encore « je suis déjà en retard sur mes actions, je n’ai pas le temps pour faire de la Qualité ».

Difficile de trouver notre place dans un système qui n’est pas forcément sensible à « la manière de faire » mais davantage sensible au « résultat, coûte que coûte ».

UNE TRADUCTION OPERATIONNELLE DU QSE

Comme il apparaît difficile de faire ralentir ce bolide qu’est notre entreprise pour lui faire prendre un peu de recul sur ses activités ? La spirale du « PLUS » dont je vous parlais plus haut impose aux différents acteurs de faire plus, plus vite et d’obtenir de meilleurs résultats. L’idée principale devient alors de simplifier les actions QSE à mener jusqu’à leur plus simple expression : leur résultat.

Prenons l’exemple des visites de sécurité : lorsque vous demandez à un manager de réaliser une visite de sécurité dans son service, son agence ou sur un chantier, vous attendez de lui qu’il prenne un peu de recul sur les équipes et leur manière de faire, qu’il les re-sensibilise … qu’il assume son rôle de manager.

En fonction de la sensibilité de ce Manager au QSE, que pensez-vous qu’il entende réellement ? S’il considère votre demande comme une contrainte, il entendra sûrement « le responsable QSE a besoin d’un document de plus : je vais lui faire un compte-rendu de visite, lui dire que tout va bien et il sera content ».

Dans ce cas, comment ne voulez-vous pas être tenté de faire ces visites vous-même pour que celles-ci servent réellement ? Et dans cette même logique, pourquoi ne seriez-vous pas tenté de TOUT FAIRE par vous-même ?

DES POSTES EXIGEANTS

Vous conviendrez alors que le poste de QSE est un poste qui ne doit pas forcément s’attendre à beaucoup d’aide de nos jours. Selon la taille de vos entreprises, le poste du Responsable QSE évolue fortement. Dans les petites structures, le RQSE aura tendance à embrasser toute la gamme des fonctions QSE (de l’assistant à Directeur QSE) alors que les plus grosses structures auront pour chaque poste une ou plusieurs personnes dédiées. Les charges de travail seront alors mieux réparties entre les différents acteurs.

Regardez d’un peu plus près ce que j’appelle « charge de travail » : elle a fortement évolué ces dernières années entre la refonte du code du travail, la règlementation sur le risque chimique et l’arrivée en fanfare des critères de pénibilité. Si vous ajoutez à cela les audits internes, les fonctions et missions annexes … et tout ce que les directions peuvent attendre de spécifiques de nous, il ne nous reste plus beaucoup de place dans nos agendas.

LE TEMPS NOUS MANQUE

Tout cela pour en arriver à un constat malheureux : « les QSE ont de plus en plus de mal à trouver du temps pour communiquer avec leurs pairs, à prendre le temps du recul nécessaire sur leur poste et leur fonction, à participer à des évènements et autres groupes de travail en dehors de leur lieu de travail habituel et surtout, ils ont beaucoup de mal à demander de l’aide. »

Ce constat vous correspond-t-il ? Il y a quelques années, ce constat était le mien et j’avais l’impression que ce monde QSE n’était constitué que de QSE individualistes, autonomes voire solitaires dont les problématiques étaient si différentes des miennes que tout contact était impossible.

Devons-nous alors valider ce constat ou tout faire pour le rendre caduque ?

UNE SOLUTION : EPSILON QSE

En 2011, avec une consœur QSE, nous voulions repousser nos horizons et créer un environnement propice aux échanges entre professionnels QSE. Nous avons alors créé EPSILON QSE. Les débuts étaient un peu difficiles car, la structure étant très jeune, il fallait se faire connaître, communiquer, et gagner en crédibilité auprès des acteurs du milieu.

Nous avons pris notre bâton de pélerin et nous sommes allés au contact de professionnels de la formation QSE : la jeunesse de notre association ne leur a pas donné suffisamment confiance pour avoir envie de nous épauler. Nous avons également sollicité des professionnels du domaine QSE mais leurs retours ont été tout aussi décevants.

A ce jour, seul le CESI nous a réellement accordé sa confiance et nous a permis de présenter notre association à ses équipes et alternants. Je profite de cet article pour les remercier une nouvelle fois de leur confiance et de leur soutien.

EPSILON QSE : LES FREINS A LEVER

Vous avez été un certain nombre à nous contacter pour nous faire part de votre intérêt pour notre association et nous vous en remercions. Pourtant, au-delà de ces contacts, beaucoup nous ont fait part des problématiques qu’ils rencontraient et qui les empêchaient de venir aux Groupes Locaux que nous organisons tous les trois mois. Aux débuts d’EPSILON QSE, nous avions pris en compte les problématiques professionnelles des adhérents afin de choisir un créneau horaire qui se situerait en dehors des horaires de travail habituels (18 :30-20h30). Nous remarquons que ces horaires freinent de nombreux QSE et ne leur permettent pas de venir aux Groupes Locaux alors qu’ils le souhaiteraient.

De la même manière, combien d’entre vous participent activement à des groupes de travail, à des séminaires ou même à des groupes d’entraides QSE ? Qui en a l’envie, le besoin et /ou réellement le temps ?

EPSILON QSE : UN NOUVEL ENVOL

EPSILON QSE ne souhaite pas en rester là : nous communiquons sur les réseaux sociaux (nous suivez-vous ?), dans les Groupes Locaux (Venez-vous ?), avec nos membres (Avez-vous adhéré ?) mais cela ne nous semble pas assez et nous voulons faire davantage pour les professionnels du QSE.

Qu’allons-nous faire concrètement ?

Dès la semaine prochaine, nous allons solliciter tous nos lecteurs afin de les rendre acteurs dans la prochaine évolution majeure de notre association. Nous vous demanderons de prendre 5 minutes de votre temps pour répondre à un questionnaire en ligne sur vos besoins, vos envies, vos habitudes et votre avis sur EPSILON QSE tel qu’il existe aujourd’hui.

Nous vous demanderons également votre avis sur les prochaines évolutions de l’association, ses projets et ses envies.

Il est de plus en plus important de donner la parole aux professionnels QSE et de les rendre encore plus acteurs dans la vie et le devenir d’EPSILON QSE.

CONCLUSION

Vos fonctions sont prenantes, vous manquez de temps, vous voulez innover mais vous ne savez pas forcément comment faire ou si d’autres l’ont fait avant vous … Continuez à être fidèles à EPSILON QSE, aimez nos articles sur les réseaux sociaux, relayez-les et prenez 5 minutes la semaine prochaine pour répondre à ce questionnaire en ligne.

Votre avis compte énormément pour nous … Nous comptons sur vous pour nous épauler dans ce projet de faire grandir et de pérenniser ensemble EPSILON QSE.

A bientôt avec EPSILON QSE.

Alban OSSART


Envie de plus d’articles, d’avis, de thèmes : continuez à nous rester fidèles !

Suivez-nous sur Epsilonqse-asso.ovh, Facebook, Linkedin, Viadeo et désormais sur Twitter …

ABONNEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER !

Vous les avez peut-être manqués … alors, ne perdez pas de temps et suivez nos cours de rattrapage :

Ninja Warrior - Le parcours des Héros

Ninja Warrior – Le parcours des Héros

Et si NINJA WARRIOR nous ouvrait de nouveaux horizons de compréhension d’un management actuel à la dérive ? Suivez le guide … avec EPSILON QSE

Lire la suite…

 

 

Accident de trajet / de travail : les différences

Accident de trajet / de travail : les différences

Vous pensez qu’un accident vaut bien un autre accident et pourtant, la réalité n’est pas si claire que ça. Les accidents de trajet représentent un risque bien réel qui est très souvent ignoré par les employeurs. Mais savez-vous vraiment quand parler d’accident de trajet et quand parler d’accident de travail ? Quel impact un accident de trajet a sur le contrat de travail ou la prise en charge du salarié victime ?

Lire la suite…

 

Mes 5 habitudes

Mes 5 bonnes habitudes

Un de mes amis m’a demandé comment je passais mes journées de repos : ce que je faisais, ou pas, pour que ces moments soient réellement réparateurs. Bon nombre de mes amis ont tendance à flemmarder et à procrastiner dès qu’ils en ont l’occasion … Pour ma part, ne rien faire me paraît beaucoup plus fatiguant que d’occuper mes journées de repos. J’ai donc pris 5 habitudes principales que je m’astreins à suivre chaque semaine. Est-ce que cela vous intéresse ?

Lire la suite…
Solidarité suite à l'attentat de NICE

Solidarité suite à l’attentat de NICE

En ce jour, Epsilon QSE se joint aux familles des personnes qui ont subi cet odieux attentat sur la Promenade des Anglais. La période devait être propice à la joie et à l’allégresse … pourtant c’est un tout autre sentiment qui prédomine aujourd’hui.

Lire la suite…

 

 

10 facteurs pour 2016

10 facteurs pour 2016

A compter du 1er juillet 2016, tous les employeurs devront prendre en compte les six derniers facteurs de pénibilité. Mais qui va réaliser l’évaluation ? Sommes-nous tous prêts ?

Lire la suite…
Alban OSSARTPLUS LE TEMPS POUR LE QSE

Laisser un commentaire